A l’aube du virage que le catch français va prendre, par Direct Wrestling.

Nous sommes à l’orée d’un changement qui s’annonce majeur au sein de notre Hexagone et nul ne doit ignorer quels changements sont en marche. Et pour cause, cette semaine, Marc Mercier, le Président de la Fédération Française de Catch Professionnel, a publié le message suivant sur son compte Facebook : “Ami fans… Tel un réel interrogatoire de Police, les membres de l’équipe de Direct Wrestling se sont relayé, Dimanche durant plus de 5 heures à me torturer avec de drôles de questions sur la F.F.C.P.”. Et celui que l’on surnomme Double M dans le milieu n’a rien exagéré et ne s’est pas trompé.Dimanche dernier, la rédaction de Direct Wrestling s’est rendu chez le patron du catch afin de parler du tournant que va prendre le catch en France et approfondir avec lui et son équipe, les annonces qu’il a faites publiquement et les projets qu’il a évoqués. Et c’est un entretien qui a été florissant. Pour cause, nous avons eu toutes les réponses à nos questions et plus encore. Aujourd’hui, nous sommes au coeur d’un projet qui va révolutionner le paysage catchesque Français et c’est à ce propos là que nous venons vers vous, chers lecteurs, pour que vous soyez les premiers avertis et concernés.Révélations, découvertes, scoop, entretiens et messes basses dévoilées, c’est ainsi que l’on peut définir notre Dimanche chez Marc Mercier. Par delà les on-dits et les murmures incessants d’une critique infondée et simplement envieuse, c’est un projet ambitieux, laissant rêveur qui est actuellement en marche, projet qui semble être inarrêtable, pris dans une machine rodée avec des rouages d’expériences. C’est notre entrevue du jour, c’est la première pierre posée d’un édifice qui s’annonce grandiose.
Direct Wrestling : Marc, si on reparle un peu de la vidéo que tu as posté, tu as fais deux annonces : Le contrat d’exclusivité avec Tom La Ruffa, qui va donc être un catcheur F.F.C.P. pour une durée de trois ans renouvelables, et la signature avec une maison de production qui te garanti un suivi de cinq ans eux aussi renouvelables. Alors premièrement, pourquoi avoir signé Tom La Ruffa pour trois ans ?
>> Marc Mercier : Déjà, je connais Tom La Ruffa depuis 2007, il a combattu pour moi à cette époque là, même si ça n’avait rien à voir avec le Tom La Ruffa qu’il est aujourd’hui. Par la suite il a été avec la Wrestling Stars sous un contrat d’exclusivité et il ne m’intéressait pas plus que ça, même si je regardais ce qu’il faisait et ce que la Wrestling Stars faisait, parce qu’à l’époque, elle faisait du lourd. Et puis un jour au cours d’un reportage, il y a eu un portrait sur lui sur France 3, et là le mec m’a scotché. Il était déjà pro, très habile devant les médias et là j’ai commencé à m’intéresser à lui. Quand j’ai su qu’il partait pour la WWE, j’ai regardé un peu. Mais dans son rôle à NXT, je n’y ai pas cru, je le reconnais, même si sur le ring on ne pouvait que reconnaitre le talent. Il a de l’attitude, que ce soit niveau vestimentaire, avec de beaux habits tape à l’oeil, sur le ring il est géant, tout simplement, et il a une très grande intelligence du métier, ce qui malheureusement manque à beaucoup aujourd’hui.
13344724_1028645950504104_5866274984782859803_n 

Direct Wrestling : Donc il sera ta Superstar pour les trois prochaines années et nous voulons savoir un peu, qu’est ce que tu as prévu autour de lui et pour lui pendant ces trois ans ?

>> Marc Mercier : Alors la condition sine qua non, c’est que pour chaque gala qu’il fera à la F.F.C.P., que ce soit vingt, trente ou cinquante gala, c’est qu’il ait un adversaire différent à chaque fois, sauf s’il doit y avoir une rivalité à un moment donné, donc avec un ou deux matchs revanche, mais ça n’ira pas plus loin. Pourquoi ? Parce que j’ai la volonté de ne pas lasser les fans et le public avec les même matchs à chaque fois. De plus, parce que Tom La Ruffa est une star, il doit affronter un maximum de catcheurs.

Direct Wrestling : Tu es en train de nous dire que c’est contractuel et qu’il y aura un certain nombre de dates à respecter ?

>> Marc Mercier : Tout à fait, il y a un minimum de date à respecter, sinon on lui devra de l’argent pour compenser et c’est normal.

Direct Wrestling : Tom va donc s’inscrire dans la grande tournée que tu vas faire. Tu as déjà un nom pour cette tournée ?

>> Marc Mercier : Oui on a trouvé un nom, un nom qui tournera autour de lui mais je ne peux pas encore le dévoiler. C’est le producteur de la tournée qui a géré ça. Moi j’avais donné une petite idée, Tom a surenchéri pardessus et finalement c’est le producteur qui de nouveau rajouté un nom et finalement ils se sont mis d’accord sur un nom. Il y aura son casque sur l’affiche et le tout tournera autour de lui, que ce soit le ring, le décor etc.

13239029_1103971179655556_9212247328943147884_n

Direct Wrestling : Justement, cette maison de production avec qui tu as signé ce contrat, est-ce que tu peux nous la présenter ? Qu’est ce qu’elle a déjà produit et est-ce qu’elle est déjà implantée dans le milieu du catch ?

>> Marc Mercier : Ils ont produit ACDC en France quand même, il produise Candeloro (NDLR : Patineur médaillé au Jeux Olympiques), ils produisent de grands noms de la musique en France, ils sont en train de récupérer un grand nombre des animateurs de France Télévisions qui se font virer actuellement et beaucoup d’autres choses. Maintenant ce qu’il faut savoir c’est que dans la production, il y a deux types de producteurs. Il y a des producteurs centraux tel que Camus-Coullier (NDLR : Ils ont produit en France des artistes tels que Bob Marley, Police, ZZ Top, Prince, Michaël Jackson, Madonna, Les Rolling Stones etc.) et il y a des producteurs régionaux. Le producteur de la F.F.C.P. fait partie des deux.

13344505_1075275842543599_864972152277667271_n

Direct Wrestling : Et pourquoi passer par celui là en particulier et ne pas avoir fait comme tu fais d’habitude c’est à dire produire tes propres tournées ?

>> Marc Mercier : Parce que c’est ça qui casse le catch. Les gens dans le catch ont pas compris qu’il fallait avoir un producteur, comme les acteurs ou les chanteurs. Parce que s’ils en ont pas ça devient dur dans le temps et c’est très lourd en charge pour un promoteur seul. Alors que le producteur a l’expérience du spectacle, il a les outils nécessaires pour les démarches, il a un carnet de clients qu’il rempli depuis quinze ans et donc dans les villes où d’habitude il propose un comique telle année, un chanteur l’année suivante et bien cette année il proposera du catch.

Direct Wrestling : Et qu’est ce qu’il va apporter concrètement à tes shows ?

>> Marc Mercier : Il amène un expérience qui, doublée de la mienne, ne sera pas de trop. Mais il amène aussi des semi-remorques chargées de matériel, avec de vrais techniciens, de vrais effets spéciaux. Quand il y aura de la place, il y a aura un camion qui se dépliera pour laisser apparaître une rampe d’entrée pour les catcheurs, donc voilà il amène vraiment tout l’habillage. Mais pardessus tout, ce qu’il amène c’est des studios d’enregistrements avec des fonds verts, de quoi prendre des photos, tourner des vidéos et où tous mes catcheurs vont pouvoir aller afin d’enregistrer des clips, des promos etc.

Direct Wrestling : Réaliser cette grande tournée durant ces cinq ans, c’est un réel risque financier ou pas ?

>> Marc Mercier : Non parce qu’on vend donc on est en sécurité. On vend puis on réinjecte l’argent selon la démarche suivante : 80% sur le catch en lui même et qui peut servir aux costumes, à l’habillage de la salle etc, et on garde 20% pour produire dans les villes.

Direct Wrestling : Et elle va commencer quand cette tournée ?

>> Marc Mercier : Au mois d’Août cette année. Je n’ai pas encore le nom de la première ville mais elle devrait arriver assez rapidement. Ce qui est certain, c’est que ce sera dans le Sud-Ouest dans les Landes.

12688352_961482147220485_6720597514230937293_n

Direct Wrestling : Tu comptes rester sur les dates en Ile-deFrance comme tu l’as fait pour la Tournée des Gladiateurs ?

>> Marc Mercier : Non, ça c’est terminé. J’ai trouvé mon équipe, j’ai fait mon travail d’avant gros projet donc maintenant je laisse les petits projets pour pouvoir m’investir vraiment dans les gros projets. En réalité, il me reste encore trois petits shows d’ici le 14 Juillet, que je vais faire et puis après on passe aux choses sérieuses.

Direct Wrestling : D’accord. Et par curiosité, que va devenir le Portail à Villejuif, où tu faisais ton Wrestling Trophée ?

>> Marc Mercier : Alors le Portail, on va justement s’équiper pour. Il va y avoir la salle de catch pour que les catcheurs viennent s’entrainer, une salle où tout sera contrôlé et où la discipline régnera. C’est à dire que le cours commencera à 14h00 et à 14h05 la porte sera fermée car dans le catch, il faut cette discipline. Dans la salle du dessus où nous avons installé notre radio, les catcheurs prendrons des cours de promo et nous leur apprendrons à répondre aux médias, et c’est moi qui vais les donner car je pense être celui qui a le plus parlé aux médias en France. A côté de ça, il y aura des cours psychologique qui seront gérés sûrement par Hugo Perez et Tom La Ruffa, mais aussi un atelier de couture où les costumes et les tenues seront faites. En fait, l’idée est réellement de créer le Performance Center de la WWE en France. Il y aura des critères de sélections, tout le monde ne pourra pas rentrer et s’entraîner ici. Aujourd’hui ce qui m’intéresse c’est vraiment de créer des catcheurs, d’en faire de vrais et solides, je vais refuser tout un paquet de personnes pour n’en faire rentrer que quatre en quelques sorte.

Direct Wrestling : Justement il y a un stage qui a été annoncé pour cet été, avec Tom La Ruffa, Hugo Perez et Pauline Laout. Est-ce que c’est pour lancer cette école ? Repérer des catcheurs en devenir ?

>> Marc Mercier : Ca c’est Hugo qui gère ça. Il a créé ce stage là pour attirer du monde. Il réalise ça avec Pauline et c’est une très bonne chose car ça va pouvoir attirer de jeunes filles aussi et finalement il y a Tom qui s’est greffé à tout ceci pour pouvoir apporter son expérience internationale. Ensuite pour l’école, on va devoir en parler réellement avec Hugo Perez pour pouvoir voir comment on va développer ça, savoir qui va faire quoi , comment faire etc.

 

13307459_1028584677176898_824681497475017226_n

Direct Wrestling : Des shows continueront d’être organisés là bas ?

>> Marc Mercier : Ah non plus du tout, c’est complètement fini tout ça. Maintenant moi je veux voir des salles remplies avec 500, 1.000, 2.000 personnes, je ne veux plus assister à des shows avec 30 ou 40 personnes, c’est fini cette époque pour moi.

Direct Wrestling : Donc actuellement les salles que tu vises, ce sont des salles de cette ampleur là ?

>> Marc Mercier : C’est ça, aujourd’hui on ne vise que des salles avec 1.000 personnes minimum, qu’on va déjà remplir petit à petit puis après l’idée est vraiment de se diriger vers les Zéniths de France.

Direct Wrestling : Mais concrètement, à l’heure où tout le monde dit que le catch ne fonctionne plus en France, comment avec le producteur vous vous imaginez remplir ces salles là ? Quelle stratégie vous allez adopter ?

>> Marc Mercier : Et bien écoute comme nous l’avons fait en 2011, une époque où l’on disait déjà que le catch ne fonctionnait plus. C’est à dire beaucoup de publicité, car s’il y a beaucoup de publicité, les gens se déplacent pour venir voir. Par la suite, ça sera à nous de leur montrer un beau spectacle pour les fidéliser. Remplir la salle, ce n’est pas difficile. On va faire de la pub, mettre beaucoup d’argent dans les affiches, de belles affiches, faire de la pub à la radio, dans les supermarchés etc. Mais c’est aussi des flyers, des beaux posters, des photos cartonnées avec les catcheurs Stars dessus, des séances d’autographes à la fin, enfin bref, toute une mécanique qui sera propre aux galas. Mais ça c’est vraiment pas le plus compliqué. Le plus compliqué c’est la question suivante : Qu’est ce que je leur donne pour qu’ils reviennent l’année prochaine ? Parce que ce n’est pas sorcier hein : Si tu donnes quelque chose de super, les gens reviennent, si tu donnes de la merde, personne ne reviendra.

Direct Wrestling : D’accord. Dans ta vidéo, tu dis que tu te donnes comme objectif de redevenir le numéro 1 ?

>> Marc Mercier : Oui, être numéro 1 pour moi c’est voir le suivi de ce que tu vas donner, savoir si tu vas capter les gens ou non, ce que tu ne peux pas savoir au départ. Et c’est pour ça que je veux mettre des jeunes à ma place car j’estime que les jeunes sont plus dans le coup que moi, même si je suis sur les réseaux sociaux etc. Par exemple, Hugo Perez a plus de visibilité et de contacts que moi sur les réseaux sociaux, il connaît mieux ce système et pourra mettre mieux à valeur ce système. Moi je suis un peu sclérosé, et je le dit, car notons que je suis le seul dans ce milieu là qui reconnais ces échec et qui en apprend, et je ne sais pas si tout ça marchera. Mais j’essaie.

13339444_1015660895182966_4139459526457692176_n

J’ai compris une chose, comme je le disais tout à l’heure, le plus gros de notre clientèle et de notre public se situe entre 7 et 37 ans maximum. Cette clientèle là a été élevée au catch américain et aujourd’hui on ne peut pas lui donner de la méthode et du catch d’anciennes stars françaises car ça c’est le passé et c’est inregardable. C’est beaucoup trop long. On doit attirer le public avec autre chose maintenant.

Direct Wrestling : Justement, pour attirer le public, tu as prévu de garder tes catcheurs, en virer certains, en signer d’autres ? D’autres contrats d’exclusivité sont en projet ?

>> Marc Mercier : Concrètement, aujourd’hui à part Brian McCarty, j’en ai plus de catcheur F.F.C.P. Maintenant avec la signature de Tom j’en ai deux. Ca c’est aujourd’hui. Mais demain j’aurai des Hugo Perez, Pauline Laout, j’espère avoir Tristan Archer, mais aussi Amale Winchester. J’aurai également des catcheurs étrangers, et énormément de catcheurs étrangers. Hugo a accepté et Pauline va accepter aussi, elle va pas quitter son mec, ils sont tout le temps ensemble (Rires).

Direct Wrestling : Marc, avec l’arrivée de tous ces catcheurs, est-ce que tu as prévu de mettre en place de nouvelles ceintures pour attirer l’attention ? Qu’est ce qui est prévu de plus pour satisfaire les fans ?

>> Marc Mercier : Alors là encore, c’est Hugo qui va gérer ça. Actuellement, il y a une seule ceinture F.F.C.P. qui je trouve, a vieilli. Donc on va en faire refaire une neuve, une très jolie, mais je ferai faire également une ceinture féminine. Après, il y a également la ceinture de Champion d’Europe qui peut aussi à un moment donné être remise en jeu. De plus il y aura des ceintures de Champions par Equipe. Beaucoup m’en ont demandé et cela va être fait. A la fin de mes shows, il y aura aussi un cahier laissé à la disposition du public, dans lequel chacun pourra marquer ce qu’il veut, ses idées, ses reproches, ses commentaires etc. Tout ça sera ensuite analysé et nous permettra de savoir ce qui manque encore.

Direct Wrestling : Il y a des projets sur les médias et leurs supports ?

>> Marc Mercier : Pour l’instant l’idée est de pouvoir faire énormément de vidéos, de créer une TV Web où chacun pourra trouver des vidéos des galas, mais aussi beaucoup de choses autour de Tom, que ce soit ses matchs, ses avants-matchs, ses entraînements etc. Autour de ça les meilleurs moments des autres combats seront publiés et diffusés aussi. Pour conclure, il va falloir rester branché car de très grandes choses arrivent.

_________________

A l’instar d’un catcheur Français que nous connaissons fortement bien, la Révolution Française est en marche et rien ne semble pouvoir l’arrêter ni la ralentir. Aujourd’hui la rédaction de Direct Wrestling prend un engagement solennel devant vous, devant toi lecteur : Nous croyons en cette grande machine qui s’est élancée à vive allure et nous sommes convaincus que, comme nous l’avait dit Tom en interview exclusive, la France a un énorme potentiel qu’il suffit d’exploiter. Alors nous ne serons jamais loin de la F.F.C.P. et de ses projets afin de vous informer et vous faire vivre le catch au plus près et pardessus tout, le catch au plus vrai.

Source : Direct Wrestling

0